Le Salpêtre

Le Salpêtre

Le Salpêtre

Le Salpêtre : Les taches blanches présentes sur le vase est du salpêtre : le salpêtre est une couche formée par l’accumulation des sels minéraux notamment le nitrate sur la poterie trop humide, mal drainée, s’accumulant sur la partie inférieure du vase qui est la partie la plus en contact avec l’eau. C’est un phénomène physique naturel que l’on rencontre sur tous les supports poreux trop humides.

Comment se forme le salpêtre ?

Le salpêtre est l’un des résidus du développent de bactéries qui se nourrissent de l’ammoniac provenant de l’eau d’arrosage et du carbonate de potassium contenu dans les terres de plantations. Le salpêtre se reconnait par la formation de dépôt sous forme de cristaux blancs et d’efflorescences.

Les sels présents naturellement dans la terre (poterie + terreau) ressortent en formant des traces blanchâtres qui ressortent à l’air. Le salpêtre remonte par capillarités le long des parois. La présence de salpêtre témoigne d’une trop grande humidité, de trop d’eau stagnante au font de la soucoupe, d’un sur arrosage et de l’impossibilité de la pièce à évacuer l’humidité.

Comment nettoyer le salpêtre ?

L’étape préalable consiste à frotter la poterie à l’aide d’une brosse suivie d’un nettoyage avec de l’eau chaude dans laquelle on a incorporé un détergent. Le détergent recommandé est le savon de Marseille sous forme de paillettes et vous devez ensuite procéder à un rinçage à l’eau claire en veillant de bien enlever toutes traces de saletés. Autre solution de l’eau et de la javel (fortement diluée) à passer à l’aide d’une éponge sur le support. Le traitement de protection de la poterie pour éviter la re-formation du salpêtre est obtenu en mélangeant 1/3 d’essence de térébenthine avec 2/3 d’huile de lin. L’étalage du produit se fait en plusieurs couches successives en veillant à bien les répartir uniformément.

Comment éviter la formation de salpêtre ?

Le principe consiste à éradiquer la cause pour traiter les effets car il est impossible d’éviter la re-formation après nettoyage sans prendre des mesures préventives. A cet effet, il faudra éviter que la poterie soit gorgée d’eau et supprimer l’eau au font de la soucoupe après l’arrosage. Si vous désirez éradiquer durablement le salpêtre il existe des solutions anti-salpêtre efficace qui permet de préserver les matériaux dont la dégradation est liée à l’eau, au gel et aux intempéries. L’anti-salpêtre s’applique avec une brosse de bas en haut ou à l’aide d’un pulvérisateur en saturant le matériau. A titre préventif, l’utilisation d’un produit anti-salpêtre permet de stopper la remontée capillaire de l’humidité en profondeur et a l’avantage d’être applicable même sur un support humide.

Le Salpètre

Solution d’un internaute sur une poterie en terre cuite (pas de chez nous) Opérations :

  1. Nettoyage à l’eau pour enlever les restes de terre !
  2. Un bain de lessive Saint Marc et eau de javel
  3. Huile de coude pour grattouiller tout ça à la grosse paille de fer
  4. Bien rincer
  5. Trempage dans de l’eau fortement vinaigrée
  6. Brossage à nouveau
  7. Rinçage
  8. Séchage
  9. Nouveau brossage avec paille de fer fine à sec, pour enlever encore un peu de salpêtre
  10. Application au chiffon de 2 couches d’huile de lin, à 24 heures d’intervalle, ne pas surcharger, et bien masser le pot avec le chiffon, pour bien faire pénétrer l’huile de lin.

Il est fort conseillé, je dirais même indispensable, de nettoyer et de désinfecter les pots de fleurs entre deux plantations, outre la toilette qui leur refait une beauté, la destruction des algues et divers parasites est obligatoire avant de remettre une nouvelle plante à l’intérieur du pot !

Lore Camillo
Les Poteries d’Albi